Nikon D610 : plein format pour tous

C’est incontestablement l’un des événements majeurs de cette rentrée et ceux qui pensent que l’annonce d’un Nikon D610 n’est qu’une évolution mineure du modèle précédent se trompent lourdement. Non. D610 est l’aboutissement d’un long processus entamé il y a bien longtemps avec la naissance du premier reflex numérique de la gamme Nikon.

Nikon D610

Nikon D610

Ce reflex est la somme de toute l’intelligence déployée par la marque jaune, de son expertise en matière de photographie en général et de numérique en particulier. Il est aussi le rêve ultime de tous les photographes. Un appareil photo numérique plein format, embarquant le meilleur des fonctionnalités, capable de réaliser des prodiges, ça existait déjà. Certes, mais pas à ce prix là.

Une fois n’est pas coutume, je ne vais pas vous parler des spécifications de Nikon D610, simplement parce que ce reflex embarque tout ce dont un photographe a besoin pour réaliser le meilleur de l’image. Non, parlons budget. Parce que le véritable événement de D610 tient dans son prix. 1899€ prix public conseillé, disponible à partir du 18 octobre.

Nikon D610

Nikon D610

Désormais, la question de savoir s’il est préférable de privilégier la qualité d’un reflex ou bien celle des optiques ne se posera plus. Avec le plus abordable des reflex Nikon au format FX, vous allez pouvoir vous faire plaisir sur les deux tableaux. D’un côté un vrai reflex au format 24 x 36 à un prix plus que raisonnable, de l’autre d’excellentes optiques. Pour le même budget global, Nikon D610 permet d’investir dans plus d’optiques voire des optiques de meilleure qualité. Quant au reflex lui-même, Nikon n’a pas lésiné sur les specs. Petit tour du (futur) propriétaire.

Fullframe. Plein format, en somme, véritable 24 x 36 comme l’étaient autrefois nos appareils photo argentiques. Jusqu’ici ce format était réservé aux APN hauts de gamme professionnels, désormais avec Nikon D610 il est accessible à tous. Un vrai chamboulement dans certaines habitudes, car le format FX c’est le respect de la focale. Si vous montez un 100mm sur votre reflex, votre focale est de 100mm et pas de 150 comme sur un format DX.

Nikon D610

Nikon D610

Notez cependant que vous pouvez activer le mode DX : qui peut le plus peut le moins. Et ce n’est pas tout. Ici le capteur délivre une précision d’image d’une qualité remarquable, d’autant que la taille du capteur est de 24,3 mégapixels et que le tout est piloté par l’excellent processeur Expeed 3. Plein format, 24,3mp, Expeed 3. La messe est dite. Le reste est à l’avenant. Un viseur 100% indispensable pour tout voir, qui ravira les adeptes du cadrage soigné. Les autres pourront toujours se rattraper a posteriori tant il est possible de recadrer à loisir et à volonté dans une image générée par un capteur de 24 mégapixels !

Un écran LCD 3,2 pouces précis avec un réglage automatique de la luminosité. Une prise de vue en mode rafale à 6 vues par seconde, avec un mode rafale silencieux à 3 vues par seconde. Côté AF, D610 hérite d’un autofocus 39 points dont on ne répétera jamais assez que, dans ce domaine de la mise au point, Nikon fait figure de leader incontestable. Quelque soit le mode, sur un sujet fixe ou en mouvement, l’AF estampillé Nikon s’avère toujours redoutable, compatible comme les grands avec des optiques jusqu’à une ouverture de f/8.

Pour la montée en ISO c’est pareil. En conditions de lumière difficile, vous allez pouvoir tourner la molette et pousser jusqu’à 6400iso ce qui, d’expérience, s’avère généralement suffisant pour réaliser des clichés sans passer par le flash. Si ça ne vous suffit pas, un mode étendu vous permet de monter jusqu’à 25600iso. Et en cas de besoin, notez la présence d’un flash intégré, qui peut s’avérer bien pratique sur le terrain pour déboucher quelques ombres tenaces. Le firmware, le logiciel embarqué qui pilote le reflex, a lui aussi été repensé, remanié, optimisant certaines fonctionnalités comme le Picture control qui permet la personnalisation des images ou le D-Lighting, la reconnaissance de scènes, etc…

Du côté de la vidéo, Nikon D610 embarque ce qu’on peut attendre de meilleur comme fonctionnalités sur un reflex : enregistrement en Full HD 1080p à des cadences de 30, 25 et 24p aux formats FX comme DX. Le flux peut être canalisé sans compression vers un enregistreur externe, comme le fait Nikon D4, le fleuron de la gamme.

Il ne manque rien à ce reflex. Mieux encore, avec D610 Nikon fait un pas en avant décisif en proposant un APN 24 x 36, bien construit, ergonomique, résistant à l’humidité et aux intempéries, léger (850 grammes avec sa batterie et ses deux cartes SD), avec des performances remarquables en matière de prise de vue et de rendu de l’image. Ce petit reflex va enthousiasmer les photographes passionnés, qui vont enfin accéder au plein format pour un budget abordable, aussi bien que les pros qui vont trouver ici un excellent boîtier backup, compact, discret au format FX.

Rendez-vous dans votre point de vente Phox où vous attend Nikon D610, à partir du 18 octobre prochain.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>